L’armée algérienne étudie l’achat du Drone Yabhon United 40.

L’armée algérienne envisage d’acheter des drones fabriqués aux Émirats arabes unis. C’est la conclusion à laquelle ont aboutie des observateurs avisés de l’industrie de l’armement. Il s’agit d’appareils conçus par la société ADCOM Systems. Le drone a pour nom Yabhon United 40 version Block 5. Il s’agit d’un drone de type MALE (Medium Altitude Long Endurance).

DroneYabhon

Légende: Le drone émirati Yabhon United 40 au cours de tests effectués en mars 2013.

Selon son constructeur, l’appareil serait capable de voler environ 100 heures avec une vitesse comprise entre 100-120 Km/h, à une altitude opérationnelle de 9000 m. Il serait capable d’avoir une charge utile de 1050 kg. Il sera équipé d’un radar de type SAR (Synthetic Aperture Radar), d’un système d’évitement et d’un système optique évolué.

Destiné principalement à des tâches d’observation (ISR: Intelligence, Surveillance, and Reconnaissance), l’appareil Yabhon United 40 Block 5 peut aussi servir de drone d’attaque. D’ailleurs, les deux prototypes exposés au Dubai Air Show étaient équipés de deux missiles de croisière Yabhon Thunder sous chaque aile et de deux missiles Namrod sous le fuselage principal (comme l’indique cet article de la revue spécialisée Janes).

Il y a quelques jours, la délégation menée à Dubaï par le chef d’état-major et vice-ministre de la défense Ahmed Gaïd Salah s’est entretenue avec le PDG et concepteur d’ADCOM Systems Ali Al Dhaheri. L’armée algérienne a multipliée les contacts avec les fabricants de drones ces derniers mois. Des entretiens similaires ayant été signalés avec des entreprises sud-africaine et chinoises.

L’Algérie dispose actuellement de deux drones tactiques Seeker UAV du sud-africain Denel Dynamics. Mais le besoin de drones de type MALE se fait sentir pour surveiller les vastes étendues désertiques et les frontières poreuses avec les pays voisins. Une lacune dans la lutte anti-jihadiste comme l’a prouvée l’attaque du complexe gazier de Tiguentourine près d’In Amenas.

L’armée algérienne s’équipe habituellement en Russie. Mais dans le domaine des drones militaires, les entreprises russes accusent un retard technologique. D’ailleurs le premier client de l’émirati ADCOM Systems n’est autre que le ministère russe de la défense!

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Cet article, publié dans Algeria, jihad, Sahel, Security, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’armée algérienne étudie l’achat du Drone Yabhon United 40.

  1. Ping : Confusion autour du rôle des drones E95. | Un regard averti sur l'Algérie et le Monde.

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s