Le voile se lève (doucement) sur le général « Toufik » Mediene.

Fidèle lecteur de ce blog, voici une petite question qui va faire appel à votre mémoire personnelle. Quand avez-vous entendu parler pour la première fois de l’ex-patron du DRS le général Mohamed Mediene dit Toufik ? Était-ce en 1999 lorsque Liamine Zeroual avait démissionné ? Lorsque des dissidents de l’armée et du DRS livraient des détails au grand public ? Où lorsque son nom a filtré pour la première fois dans des articles de presse au début de la décennie des ténèbres ?

mediene2

Légende : En costume marron, le général Toufik à l’aéroport d’Alger le 16 janvier 1992. Il dirigeait dans un secret total le DRS depuis septembre 1990. Son image était jusqu’à récemment inconnue du grand public.
L’opinion publique connait maintenant le visage de l’ex-chef des services secrets algériens. Le lecteur trouvera en bas de cet article un album photos assez complet.

Lorsque ce blog avait publié l’article A la recherche du véritable général Mohamed Lamine Médiène dit « Tewfik » en juillet 2012, il y avait une profusion de fausses pistes destinée à noyer les quelques authentiques photos de l’insaisissable général. Parmi les faux clichés, une qui avait été abondamment exploitée par les médias internationaux. Elle montre un général embrasser Mohamed Boudiaf à son arrivée à Alger le 16 janvier 1992. Connue sous le nom de « baiser de Judas » en raison de l’assassinat de Boudiaf six mois plus tard par un sous-lieutenant du DRS. Ce blog vous avait prévenu à l’époque : « Le baiser du Judas est une image trop belle, trop frelatée pour être vraie« . S’agissait-il d’une légende volontairement fabriquée pour détourner les regards de la scène de la réalité ?

Un autre mythe était celui de l’omnipotence et de la toute puissance du Dieu de l’Algérie, le fameux qualificatif de « Rab D’zaïer« . Un Dieu qui a été mis à la retraite par décret non-publiable. Cela chagrine d’ailleurs beaucoup ses fans et disciples. Alors qu’il était encore au firmament de son pouvoir, ce blog avait comparé le général Toufik à la pièce majeure du jeu d’échecs, la Reine appelée parfois en arabe le Vizir. Une pièce certes importante mais qui demeure un élément parmi d’autres dans le dispositif sécuritaire. Et pendant l’été 2013, un autre acteur l’avait d’ailleurs supplanté à ce poste-clé. L’autre général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah était devenu l’acteur incontournable du système Bouteflika IV.

Dans l’actualité de cette semaine, il y a l’absence remarquée de Mohamed Mediene au procès de l’ex-responsable de la lutte anti-terroriste Abdelkader Aït Ouarabi dit Hassan. Le tribunal militaire d’Oran a condamné hier le général Hassan à 5 ans de prison ferme, après un procès expéditif à huis clos. C’est la douche froide pour les partisans de Mohamed Mediene. Eux qui rêvent de l’arrivée d’un Poutine algérien en la personne du général Toufik, ils sont passablement déçus de son non-soutien à son ancien subordonné. Vont-ils abandonner leur chimère ?

A défaut de savoir où va l’Algérie, il n’est pas inutile de se remémorer d’où elle vient.  Pour revenir à la question en préambule. Non seulement il était interdit en Algérie de photographier le chef des services secrets, il était interdit aussi d’en parler dans les médias. Le nom de l’ex-patron du DRS était resté inconnu du grand public pendant 4 ans.  Comme le raconte l’un des premiers journalistes à avoir mentionné son nom dans une publication en 1994. Le journaliste Mohamed Nadir Boulakroun a récemment dévoilé qu’il avait été brutalement emprisonné pendant six jours à la prison de Serkadji pour ce crime de lèse-majesté. Boulakroun n’était pas ce qu’on peut qualifier d’opposant au régime. Il était un membre dirigeant du parti FLN et son journal était l’hebdomadaire el-Moudjahid al-Ousboui de l’ex-parti unique. Son propos n’avait rien de diffamant pour le DRS où les services de sécurité. Son seul crime était d’avoir publié le nom non-publiable. Après quelques jours stressants en prison vu le contexte de la guerre civile, il fût alors libéré après intervention auprès des autorités de Abdelhamid Mehri, secrétaire général du FLN à cette époque. Gageons que si autre journaliste avait eu l’outrecuidance de parler du général, il aurait certainement eu moins de chance !

boukroun

Légende: témoignage du journaliste Boulakroun sur le site d’el-Hiwar : « le nom de Toufik m’a amené en prison et Mehri m’a soutenu. »

 

 

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Iconographie du général Toufik

CO49IH4WsAAHb8n[1]CO9qzVVWoAERWC8[1]Légende : Ces deux photos ont été publiées par le journaliste Yahya Bounouar sur son fil Twitter. Féru de football, Mohamed Mediene avait dans son équipe des ministres et des responsables de l’Etat. A gauche, en compagnie de l’ex-chef de la gendarmerie Benabbes Gheziel.

2015-11-2613_49_24.776354-general1-555x318[1]

mohamed_mediene_toufiktoufik-mc3a9diene watan2014_medienepromo_canapégeneral_toufik_ghozali_general_belkhir

Cet article, publié dans Algeria, Politics, Security, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le voile se lève (doucement) sur le général « Toufik » Mediene.

  1. Moh KADE dit :

    Je suis de votre avis tous les deux. Le général Toufik est le seul à pouvoir sortir l’Algérie de cette impasse et la porter parmi les nations développées. Finie cette débandade de charognards, il faut r
    tourner la page et redémarrer sur de nouvelles bases avec cet homme fort, intelligent, intègre et patriote.

  2. bourabia dit :

    IL VA SE PRESENTER AU ELECTION ET IL VA GAGNER AU LA MAIN L HISTOIRE JUGERA

    • Baya dit :

      Ce Monsieur est un grand homme! Et il le seras tjrs. Et ses advresaires resteront tjrs des minable petits voleurs et obsedes de tt genre

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s