Le général DRS Bouzit échappe aux jihadistes à Bamako.

Ce vendredi 20 novembre 2015, il s’est passé un fait inédit à l’hôtel Blu Radisson de Bamako. Pour la première fois, un responsable de premier plan du DRS et des cadres algériens civils et militaires de haut niveau ont failli être victimes d’une attaque terroriste. En effet, les officiels avaient participé la veille a la sixième réunion du Comité de suivi de l’Accord de réconciliation d’Alger.  Une réunion qui s’est déroulée en présence du Gouvernement malien, de représentants des mouvements rebelles et de mouvements d’auto-défense, ainsi que des partenaires internationaux..

Depuis qu’il a été nommé en septembre 2013 patron de la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), c’est le général Mohamed Bouzit dit Yacef qui est chargé du dossier de la crise malienne. C’est lui qui chapeaute la délégation de Bamako composée de diplomates, d’officiers militaires et de cadres des services secrets. Pour ceux qui ne le savent pas encore, la DDSE est l’une des principales composantes du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS).

bouzit selon hichem aboud

Légende ci-contre: photo du Général Bouzit selon l’ex-officier du DRS Hichem Aboud.
Ci-dessous, copie d’écran d’une vidéo de la télévision d’état du Mali montrant l’intervention des forces de l’ordre dans l’hôtel Radisson.

Radisson

 

 

 

Voici le fil des événements de ce vendredi 20 novembre. A sept heures du matin , des jihadistes armés sont arrivés -à pied selon les témoins- et ont pénétré à l’intérieur de l’hôtel Blu Radisson après avoir mitraillé le poste de garde. C’est le début d’une sanglante prise d’otages qui va s’éterniser durant la journée. L’attaque terroriste est une opération conjointe de l’émirat du grand sahara d’AQMI et de la Katiba al-Mourabitoune dirigée par Mokhtar Belmokhtar. Les terroristes prennent au piège 170 personnes dans l’établissement hôtelier huppé.  Très vite, des victimes sont comptabilisées.

A Alger, c’est la consternation. El Mouradia communique que  « le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, suit d’heure en heure, l’évolution de la situation, a demandé la mise en place immédiate d’une cellule de crise (au ministère des Affaires étrangères) afin de recueillir l’ensemble des informations sur cette attaque et ses implications. »  Le pire est effectivement envisagé. L’affaire des otages du consulat de Gao revient dans les mémoires. Elle avait vue l’assassinat du vice-consul Tahar Touati après un ultimatum lancé à Alger par les terroristes du MUJAO. Mais que des officiels algériens y compris le général Bouzit tombent victimes du terrorisme à Bamako, cela serait une catastrophe sécuritaire et diplomatique d’une toute autre ampleur.

Le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra exhorte son homologue malien, Abdoulaye Diop ainsi que le Chef de la Mission des Nations-Unies au Mali (Minusma), le Tunisien Mongi Hamdi, de tout faire pour sauvegarder la délégation algérienne. Sur le terrain, autour de l’hôtel Radisson à Bamako, un cordon de sécurité est déployé. Les forces armées maliennes ont été rejointes par les forces de la Minusma, ainsi que des militaires américains et des gendarmes français. Un soutien plus important est acheminé par vol spécial de Paris, composé du groupe d’intervention de la gendarmerie française avec des inspecteurs de la police scientifique et technique.

En milieu de journée se déroule un scénario déjà vu dans d’autres attaques de ce type comme à Tiguentourine. Les terroristes filtrent les musulmans des autres otages. Ils vont libérer leurs coreligionnaires pour des raisons théologiques. Et là imaginez cette scène assez extraordinaire où des officiers militaires algériens et même un général du DRS doivent leur survie au récit de versets du Coran devant des jihadistes endurcis. De toute évidence les terroristes ne connaissaient pas le grade et l’importance de leurs otages.  Aussi incroyable que cela paraisse, les assaillants ignoraient la tenue du comité de suivi la veille, alors que les médias en avaient parlé. Un groupe de seize otages musulmans sont relâchés dont les six officiels algériens. A Alger, c’est le soulagement.  Ramtane Lamamra déclare que les six cadres de l’État sont sains et saufs.

D’autres n’auront pas cette chance, lorsque les forces de l’ordre reprendront le contrôle de l’établissement hôtelier dans l’après-midi, on y dénombre malheureusement près d’une vingtaine de morts.

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

NB: Certains ne voient l’actualité qu’à travers le filtre du complotisme. Pour eux, le chemin de la rationalité est beaucoup trop difficile à arpenter. Je ne doute pas qu’entre deux complots, ils trouveront vite un troisième complot pour se satisfaire. Alors ami lecteur, la prédiction est qu’on verra bientôt les spéculations suivantes. Ha ! Les terroristes étaient de mèche avec leurs otages officiers DRS qui ne sont autres que leurs officiers traitants. Haha ! Les terroristes étaient envoyés par l’ex-patron du DRS Toufik pour régler des comptes avec le général Bouzit. Hahaha ! Et autres complots à voir sur les pages habituelles du buzz.

 

Cet article, publié dans Algeria, Security, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Le général DRS Bouzit échappe aux jihadistes à Bamako.

  1. Gloire dit :

    J’aime beaucoup mon pays comme tous les algériens fidèles et vive la paix

  2. DRAGON 2016 dit :

    Bien lire COMPLOT reponse souhaitee

    • 7our dit :

      Il y a une rumeur qui circule. Les terroristes de l’hôtel de Bamako se seraient beaucoup intéressés à certaines chambres. Apparemment ils visaient certains clients plus que d’autres…

      Mais le groupe de Belmokhtar a plusieurs attaques à son actif. Seuls les complotistes peuvent croire que ses attentats sont commandés par un général en Algérie.

      La montée en puissance du jihadisme dans le sahel était un signe de la défaillance du DRS. Et l’affaire Tiguentourine a participée à la chute de Toufik.

      • Faiza Moussous dit :

        Peu importe qui vous êtes ? Car certaineement vous resterez tjrs à l ‘ ombre sans vouloir vous démasquer! Je vous envoi un conseil le mieux est de toucher le domaine economique dans notre pays et surtout tourisme voici une belle photo de notre sud magique que vous mettez a chaque fois dans la Couverture de votre compte. Nous algériens immigrés nous voudrions tjrs lire de bonnes choses de notre pays natal. Merci de nous rassurer au lieu de parler du mal de nos célèbres GENERAL notre FORCE.

  3. DRAGON 2016 dit :

    Est ce vrai l ex patron du DRS GENERAL TOUFIK a fait ce complete contre le General BOUZIT ???????

  4. Vive DSS dit :

    Vive l Algerie Abat les ennemis du pays

  5. bourabia dit :

    ce général Bouzit est en réalité le patron de la DDSE du DRS (services extérieurs et documentation) qui a remplacé Allali général major au moment de la chasse des sorcières en Septembre 2013 avec les six autres généraux mis à la retraite dont Tartag, Mehenna ect… A titre de feed back.
    Benbouzit colonel alors à L’ambassade de Madrid a été ramené par Boutef avec l’autre Bendaoud (aussi colonel ambassade de Paris) pour le mettre en larbin au sein du DRS.Nul et n’ayant aucune formation pour la DDSE (il appartenait au contre espionage) alors quoi:Qu’est ce qu’il foutait à Bamako, mission…D’autres subalternes pouvait l’accomplir.

  6. leblog24 dit :

    A reblogué ceci sur leblog24.

    • Faiza Moussous dit :

      iArretez de parler de BOUZIT fallait le connaitre d’abord courtoi bien eduque doctrant maitrise de langues etait B.S. A l age de 40 ans en jordanie competence de premier degre arretez de dire n importe quoi de lui il a occupé un poste diplomatique dans une epoque dangereuse et au moyen orient

      • 7our dit :

        La liberté d’expression, vous l’exercez quand vous commentez, et je l’exerce quand j’écris. Alors je vous renvoie tout simplement à votre conseil.

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s