Le Big Brother algérien.

Le DRS a été dépossédé de la surveillance électronique des communications. Il surveillait les réseaux numériques et les contenus diffusés via Internet depuis plusieurs années. Ces activités ont été transférés à une nouvelle structure. Le dernier journal officiel annonce la création d’un « organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication« . Même le décret présidentiel n’a pas osé mentionner l’acronyme effrayant d’ONPLCILTIC. Comme il s’agit d’une mise sous tutelle électronique des usagers algériens par un omnipotent grand frère de la famille du pouvoir, alors autant l’appeler Big Brother algérien par référence orwellienne. Voici quelques remarques à toutes fins utiles pour les lecteurs du blog.

Le Big Brother n’est plus au DRS.
Le Département du Renseignement et de la Sécurité ne contrôle plus directement l’espionnage électronique des réseaux de communication.

Dans ce tout dernier reprofilage du DRS,  ce qui était auparavant appelé le Groupement de Contrôle des Réseaux (GCR) est transféré vers le nouvel Organe de surveillance placé auprès du ministère de la justice. Le GCR était une sous-direction des services secrets dont la mission était le renseignement électronique, à travers la surveillance des réseaux et le contrôle du trafic internet (mentionné dans ce blog en 2013 dans l’article Le point sur la structure actuelle du DRS). Les personnels techniques de l’ex-GCR seraient mutés vers la nouvelle structure.

Le décret du président Bouteflika stipule que « les activités de surveillance des
communications électroniques, précédemment exercées par d’autres organismes nationaux, sont transférées à l’organe« .  Le Big Brother est même « chargé à titre exclusif » de ces missions dans le cadre de « la prévention des infractions qualifiées d’actes terroristes ou subversifs et d’atteinte à la sûreté de l’Etat« . De toute évidence, la priorité de la nouvelle structure n’est pas la lutte contre la cybercriminalité de droit commun. Elle a pour feuille de route d’empêcher la contestation politique.

Un autre alinéa du décret interdit explicitement aux services secrets de créer un Big Brother parallèle. Il indique que « les moyens et équipements techniques de surveillance des communications électroniques ne peuvent être importés, acquis, détenus ou utilisés »  par un autre « organisme, institution ou personne » en dehors de l’organe créé ou des entités techniques publiques chargés des télécommunications.

Et l’exclusivité en matière de surveillance des communications électroniques par le Big Brother va même plus loin. Si une autre structure est soupçonnée de se livrer à des activités similaires en un lieu quelconque, une perquisition peut y être ordonnée et d’éventuelles poursuites judiciaires peuvent alors être lancées. Un avertissement clair aux électrons libres de l’ancienne direction du DRS.

Modification du vendredi 30 octobre : l’article n’ayant pas été très consulté, la publication de la suite a été malheureusement annulée.

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

 

Cet article, publié dans Algeria, Internet, Security, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Big Brother algérien.

  1. kelam dit :

    TOUT CE QUI NOUS DONNE A R2FL2CHIR est le bienvenue;car nos neurones sont fainéants.

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s