DRS: ça sent la fin du fennek !

La destitution de l’ex-Chef du Département Renseignement et Sécurité (DRS) Mohamed Mediene dit Toufik est actuellement suivie d’une vague de changements dans les arcanes de l’Etat algérien. La dernière composante du DRS a être affectée est le Centre de Recherche et Développement (CRD) situé à Blida. En effet, on apprend que le général-major Hocine Aggoune a été relevé de la direction de ce centre. Le CRD pour ceux qui ne le connaissent pas est le soit-disant « inventeur » du fameux détecteur d’explosifs connu sous le nom de Fennek.

fennec dzLégende: produit d’une certaine ingéniosité des labos technologiques du DRS, l’appareil Fennek est montré à des officiels étrangers lors d’un salon de la DGSN.

Appareil inefficace, le détecteur de substances explosives Fennek a joué le rôle de baguette magique dans les barrages routiers des forces de sécurité en Algérie. Pourtant une longue série d’escroqueries sur ce type d’appareils avait été révélée par la presse internationale (voir à ce sujet cet article de la BBC). Des condamnations des fabricants se sont même multipliées ces dernières années. L’un des ingénieux escrocs achetait un pseudo-détecteur de balles de golf aux USA à 20 $ l’unité, et le revendait à 5000 $ comme renifleur d’explosifs ! Et il avait obtenu des contrats considérables dans des pays du moyen-orient en corrompant tout simplement les officiels des états concernés.

On ne sait pas véritablement par qui et comment la technologie frauduleuse est arrivée en Algérie. Pour ce que ça vaut, Wikipedia mentionne que les faux détecteurs ADE-651 du britannique James McCormick auraient été acquis par Alger. Après une petite reconfiguration et un léger changement d’aspect, la variante Fennek a été produite par le CRD de Blida pendant de très longues années.

Mais voilà, c’est un fiasco sur toute la ligne. Le Fennek n’a empêché ni l’attaque du palais du gouvernement le 11 avril 2007, ni les attentats ayant visés le Conseil Constitutionnel et des bureaux de l’ONU à Alger le 11 décembre 2007, ni les attaques-suicides du 26 août 2011 contre l’école militaire inter-armes de Cherchell, ni d’autres attentats avec explosifs. Et la fameuse baguette magique ne signale pas non plus les tonnes de pétards et de feux d’artifices qui inondent les marchés d’Alger lors de certaines périodes de fêtes.

Fin du conte de fées au CRD. Le bruit qui court désormais est celui d’une réaffectation des laboratoires technologiques du DRS vers un autre organisme sous l’autorité directe de l’état-major de l’armée.

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Cet article, publié dans Algeria, Security, Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s