AQMI du Sahara: une nouvelle vidéo des otages McGowan et Gustaffson.

D’une durée de 19 minutes, une nouvelle vidéo de la filiale saharienne de Andalus Media – branche média du groupe Aqmi – a été rendue publique ce lundi matin. Elle montre les deux derniers otages enlevés à Tombouctou au mois de novembre 2011. Il s’agit du sud-africain Stephen McGowan et du suédois Johan Gustaffson, détenus depuis plus de trois ans et demi au Sahel.

end

Le film innove par rapport aux pratiques usuelles de la communication d’Aqmi du Sahara. Il recourt à une certaine scénarisation. Intitulé « un voyage à la rencontre des otages« , il commence par l’intervention d’un Jihadi John parfaitement anglophone qui définit le Sahara comme étant une prison pour les otages, une prison sans cellules et sans barreaux dont on ne peut s’échapper.

John_1 John_2

Légende: Porte parole d’Aqmi dans le film et interlocuteur des otages, un mystérieux Jihadi John Sahélien. 

L’entretien avec les otages a lieu dans un endroit boisé. Une forêt sahélienne présentée par Aqmi comme un « nouveau territoire sous le contrôle des jihadistes« . On peut tout aussi bien se trouver au sud du Mali qu’au nord du Burkina Faso. Rien en permet d’identifier le lieu avec précision.

Au début, les deux otages sont temporairement menottés. Un convoi de véhicules tout-terrain arrive avec des jihadistes les visage masqués par des Balaclavas, et deux en particulier qui portent un camouflage individuel fait de branches sur la tête.

camouflage

Légende: Camouflage fait de végétation, aussi bien sur le véhicule que sur la tête du combattant d’Aqmi.

Un film qui s’inspire passablement des productions de l’organisation de l’Etat Islamique: un « présentateur » qui s’adresse dans un anglais parfait, la Balaclava qui remplace le chèche, un scénario étagé avec différentes scènes…

briefing

Légende: avant le début de la conversation formelle sous un arbre, le Jihadi John parle aux deux otages, probablement pour une dernière mis au point.

Barbes longues, porteurs de qamis, les otages suédois et sud-africain peuvent être confondus par leur accoutrement avec des Salafis. Au début de la conversation, il s’enquièrent des contacts en cours à leur sujet. Leur interlocuteur leur annonce que la France et les services du renseignement malien entravent le processus de négociation.

conversation

Les otages auront l’occasion de voir sur l’ordinateur portable de leur interlocuteur des extraits de la libération de l’otage français Serge Lazarevic, son accueil par le président Hollande et un extrait du discours du premier ministre Manuel Valls. L’entretien qui s’ensuit porte alors sur le « 2 poids 2 mesures » sur la différence de traitement entre otages français et otages non-français.

A plusieurs reprises, le son de la discussion a été volontairement effacé pour ne pas révéler des éléments confidentiels. Ainsi lorsque le sud-africain McGowan demande les conditions de la libération de l’otage Lazarevic, leur interlocuteur leur dit

« nous avons échangé l’otage français contre 7 jihadistes qui étaient emprisonnés à Bamako et au Niger, dont deux d’entre eux, deux demi-frères étaient impliqués dans l’enlèvement des otages français (Lazarevic et Verdon) et en plus, la France… (bande son effacée) »

Un effacement qui concerne probablement une rançon versée à condition que le silence soit conservé.

exchange

Légende: Dans la vidéo, un photo-montage montre sept combattants Aqmi en surimpression. 

La date de la vidéo est postérieure au 9 décembre 2014, date de la libération de Serge Lazarevic. Le silence sur le sort du troisième otage de Tombouctou laisse penser que le film a été fait ces trois derniers mois. Le hollandais Sjaak Rijke avait été retrouvé par les troupes françaises au nord du Mali le 6 avril dernier. Et il n’en est pas fait mention dans cette vidéo.

Le sud-africain McGowan a pointé l’attitude des autorités maliennes : « Avant de venir au Mali, j’ai parlé à l’ambassadeur du Mali, qui m’a assuré que la zone était sûre. » Et de regretter que ceux qui ont « encouragé les touristes à venir sont ceux qui maintenant empêchent leur libération« .

Les deux otages ont envoyé des messages à leurs gouvernements et surtout des encouragements à leurs familles. La vidéo constitue une nouvelle preuve de vie pour les proches. Le contexte laisse entendre que des membres des familles auraient fait le voyage de Bamako pour entrer en contact avec les ravisseurs.

Le suédois Johan Gustaffson semblait plus éprouvé que son compagnon d’infortune. Pendant le préambule, le présentateur a précisé que le suédois « a tenté de s’échapper, il s’est perdu plusieurs heures dans le désert, il serait mort s’il n’avait pas été retrouvé » par ses geôliers.

personal

Légende: Au premier plan, le sud-africain Stephen McGowan. Au second plan, le suédois Johan Gustaffson. 

La négociation en vue de la libération de ces deux otages serait directement gérée par l’émir Aqmi du Sahara, Yahya Abou al-Hammam de son vrai nom Djamel Okacha.

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour AQMI du Sahara: une nouvelle vidéo des otages McGowan et Gustaffson.

  1. kelam dit :

    quand la paix pour ces pays qui n’arrive pas a vivre le plus normalement du monde..la richesse de leur so et sous sols ::qui leur apporte la misère au lieu de la richesse et du bien être;;;;

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s