Le polygone de Bouteflika. Partie 2.

Suite de l’article Le polygone de Bouteflika. Partie 1.

Depuis près d’une décennie, le président Abdelaziz Bouteflika nous a habitués à la même routine fastidieuse. Apparition, disparition, pas de communication, spéculations et tempête médiatique, et à la fin une réapparition pour faire taire les commentateurs. Recyclage de la même boucle sans fin.

PolygoneB Légende : Le polygone de Bouteflika, entre les pôles de la présidence en Algérie, les cliniques en France et la résidence de séjour en Suisse.

AlembertStation 3: La clinique en France. 

Récemment, le dernier épisode hospitalier du président Bouteflika a eu lieu à la clinique d’Alembert à Grenoble. Un séjour assez court dans un service de cardiologie et de maladies vasculaires du Groupe hospitalier mutualiste. Un contrôle médical de routine, car comme l’avait souligné très vite le journal le Dauphiné Libéré, l’une des raisons de la présence de Bouteflika à Grenoble était d’être ausculté par le Professeur Jacques Monségu. Le chef-praticien qui l’avait soigné en urgence au Val de Grâce après son accident vasculaire cérébral (AVC) du printemps 2013. Bref, rien qui ne justifie l’intense battage médiatique ayant entouré ce séjour à la clinique. Une péripétie vite terminée dans l’après-midi du 15 novembre. Protégé par une escorte de policiers français, le convoi des limousines du président Bouteflika s’est dirigé vers l’aéroport de Grenoble. Et un jet Gulfstream a décollé devant les yeux des journalistes à destination de Boufarik. Retour à la présidence bis de Zéralda.

Rappel sur d’autres épisodes de ce feuilleton médical. L’hôpital militaire du Val-de-Grâce en 2005, officiellement pour un « ulcère hémorragique« . Le même établissement fin avril 2013, pour ce qui avait été annoncé comme un « accident ischémique transitoire« . Ensuite, l’hôtel des Invalides toujours à Paris pour la phase de rééducation fonctionnelle à la suite d’un AVC. Avec une constante, à chaque fois on cache la vérité à une opinion publique algérienne un peu trop infantilisée. Le dernier séjour médical à Grenoble n’ayant pas échappé à la règle. A El-Mouradia, des sources de plus en plus sûres persévéraient à dire que Bouteflika n’avait pas quitté la capitale. Un communiqué officiel n’allait pas tarder qu’ils disaient. Le lendemain, 16 novembre, apparition de Bouteflika à la télévision, recevant les lettres de créances de quatre nouveaux ambassadeurs. La boucle était bouclée.

Station 4: La résidence en Suisse. 

Tournay1

Légende: Le château de Tournay dans la commune de Pregny-Chambésy du canton de Genève.

La quatrième station du polygone de Bouteflika est la moins connue du public algérien. Et pour cause, cette information n’a jamais été publiée en Algérie. Pour les lecteurs de ce blog, voici une autre information exclusive.

En 2008, la république algérienne démocratique et populaire a acquise pour une valeur de 30 millions de francs suisses une propriété de prestige à Pregny-Chambésy en Suisse romande. A l’époque, l’état algérien affirmait qu’il s’agissait d’établir au château de Tournay le nouveau quartier général de sa mission permanente auprès de l’ONU. Sauf que six ans plus tard, la représentation diplomatique est toujours dans ses anciens bureaux. Il apparaît que le château de Tournay est réservé à une discrète utilisation. Il s’agit de la nouvelle résidence de Bouteflika en Suisse.

Derrière une haie imposante de thuyas, il s’agit d’une vaste propriété dotée d’infrastructures appréciables dont des terrains de tennis. Une propriété ancienne qui fait partie du patrimoine historique du canton genevois. Avec vue sur la chaîne bleue du Jura, bordée d’un chemin qui descend vers le lac de Genève. Un emplacement exceptionnel à quelques minutes de l’aéroport. Un facteur ayant pesé dans le choix du lieu en raison des navettes fréquentes en jet présidentiel avec Alger.

Le château de Tournay était au Moyen Âge l’une des nombreuses maisons fortes de la région de Genève. Demeure voisine de celle du Château de Prégny qui est dans le giron de la famille Rothschild depuis le 19ème siècle. Avec un bien immobilier d’une telle valeur financière et symbolique, la RADP de Bouteflika assume pleinement le statut du nouveau riche.

En conclusion, la crise algérienne est antérieure à l’AVC de son chef d’état. En réalité, Bouteflika est un président qui s’est contenté d’être un manager habile de l’immobilisme. Sous son règne, l’Algérie est demeuré un pays sans leader et sans perspective, à part peut-être celle de la boulimie du consumérisme. Depuis qu’il n’a plus la pleine capacité de ses moyens physiques, le régime tente pathétiquement de résoudre la quadrature du cercle du pouvoir. Mais le plus inquiétant est ailleurs, le pays ne tourne plus rond depuis très longtemps.

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Cet article, publié dans Algeria, Politics, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le polygone de Bouteflika. Partie 2.

  1. wikdz dit :

    merci ………

  2. kelam dit :

    il me faut de l’aspirine pour la température et la migraine…l’Algérie doit sortir du quadrature du cercle et sa urge…

  3. Djilal. Messaoud dit :

    Salem , de tout cœur , je souhaite a mr A.bouteflika (lien familial)un prompt reetzblissement et a tous les malades et personnes qui souffrent.( le prophète a dit :quiconque n’est croyant ,s’il n’aime pas a son prochain , ce qu’il aime a soit même.) l’Islam nous apprend a servir l’humanité ,et être solidaire en vers autrui. A très bientôt .

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s