Tension persistante dans les rangs du pouvoir.

La dernière apparition nébuleuse d’Abdelaziz Bouteflika soulève toujours des questions.
Ce blog avait abordé cet épisode dans l’article Ahmed Gaïd Salah désigné superviseur de la sécurité nationale. En effet, la réception presque concomitante par Bouteflika le mercredi 26 mars de son directeur de cabinet Ahmed Ouyahia et de son vice-ministre de la défense Ahmed Gaïd Salah sortait de l’ordinaire. Elle a été interprétée différemment par les journaux en ligne. La mystérieuse instruction de Bouteflika à Gaïd Salah sur la sécurité serait selon le site Algérie-Express « il faut mettre les services de sécurité sous le contrôle du CIMO (comité interministériel chargé de l’opérationnel) ».

Le comité interministériel chargé de la sécurité nationale a-t-il été réactivé ? Un tel conseil s’était ainsi réuni en 2008 lorsque Ahmed Ouyahia était premier-ministre. Le comité regroupe en théorie des représentants des forces de sécurité (police nationale, gendarmerie nationale, DRS, armée) sous la direction du premier-ministre.

Sauf que la convocation d’un tel comité est une démarche lourde assez incompatible avec les nécessités de l’opérationnel  au quotidien. D’ailleurs, l’acronyme CIMO reste introuvable dans la nomenclature officielle. Pas de texte au journal officiel avec un tel nom…

En fait, ce que révèle cette instruction présidentielle mystérieuse destinée aux habitués des arcanes du pouvoir, c’est qu’un rapport de forces persiste entre l’état-major et le DRS. Qui est le mieux placé pour superviser les opérations relevant de la sécurité nationale. Jusqu’à présent, c’était le DRS qui avait la prééminence comme en témoigne l’affaire de Tiguentourine. Des témoignages ont rapporté que c’était le général-major Bachir Tartag du DRS qui dirigeait les opérations d’assaut contre les terroristes de la Katiba de Mokhtar Belmokhtar.

Suite aux derniers changements apportés dans la superstructure militaire, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah veut récupérer des prérogatives larges.Ce qui ne va pas sans de vives réserves pour ne pas dire une certaine opposition de la part des services secrets de l’autre général de corps d’armée Mohamed Mediene. La supervision c’est le contrôle de la réalisation d’un travail accompli par d’autres. Qui contrôle qui ? Cette question ressemble fort à une pierre d’achoppement entre les deux pôles les plus puissants de l’appareil sécuritaire.

Alors Bouteflika a-t-il dit « je veux que la sécurité (nationale) soit supervisée par le CEMO (chef d’état-major opérationnel) » ou « par le CIMO (comité interministériel chargé de l’opérationnel) » ?  L’hypothèse du CIMO ne répond pas vraiment à la question de la supervision opérationnelle et soulève de nouvelles interrogations. Dans ce cas de figure, la seule phrase de Bouteflika diffusée par la TV publique serait alors juste un rappel d’un décret existant au premier responsable de la défense nationale. Cela ne tient pas vraiment la route. C’est pour le moins contradictoire avec la volonté explicite (« je veux« ) exprimée par le Chef de l’Etat. Pour conclure, le blogueur que vous lisez penche toujours pour l’hypothèse formulée précédemment du CEMO à travers un « décret verbal présidentiel« .

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Cet article, publié dans Algeria, Politics, Security, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s