Algérie #dz2014 : liste des manifestations anti-système du 1er au 15 mars.

Dernière actualisation le 15 mars 2014 à 23h31.

Depuis que l’entourage d’Abdelaziz Bouteflika a annoncé sa candidature le 22 février, les initiatives contre le quatrième mandat se multiplient. Sous différentes formes. Il y a les sit-ins réprimés du mouvement Barakat (ça suffit! en arabe). Lancé sous forme d’initiative citoyenne issue de la société civile, Barakat est portée par des journalistes, des blogueurs et des militants des droits de l’Homme. La page Facebook de Barakat est de plus en plus suivie. Et désormais le mouvement s’est doté d’une plateforme politique exigeant une transition politique au sommet de l’Etat.

Bala3

Légende: Image iconique de la manifestation Barakat du jeudi 6 mars à Alger. Une manifestante est bâillonnée par la main d’une policière. 

La revendication d’une transition politique est également soulevée dans  le programme de la Coordination Nationale des Partis et des personnalités (CNPP en abrégé). Regroupement de plusieurs partis dont le laïc RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démoc   ratie) et l’islamiste MSP (Mouvement de la Société pour la Paix) ainsi que l’ancien premier-ministre Ahmed Benbitour. Le CNPP milite pour un boycott actif de la présidentielle du 17 avril 2014.

A côté de ces deux mouvements, il faut noter la politisation croissante d’organisations sociales. C’est le cas du Comité national pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC), du mouvement de revendications des gardes communaux ou des actions étudiantes. C’est là un grand changement par rapport à un certain nombre d’actions de l’année 2011. A l’époque, l’alibi « nous ne faisons pas de politique » était souvent avancé lors d’actions catégorielles ou corporatistes, afin de pouvoir négocier avec les autorités la cession d’avantages matériels.

En 2014, tous ces mouvements hétéroclites feront-ils jonction sur un programme commun ? Sur une revendication politique collective ? Les prochaines semaines nous le diront.

Voici dans l’ordre chronologique inverse l’ensemble des manifestations passées et à venir. Ce document sera actualisé au fur et à mesure.

Samedi 15 mars à Alger.
Sit-in organisé par Barakat devant la faculté centrale.

En parallèle, il y avait un sit-in organisé par le mouvement pro-islamiste Rachad devant la grande poste d’Alger.

Samedi 15 mars à Londres.
« Protest anti-4th term, anti-Regime & anti-masquerade » organisée par Algeria Solidarity Campaign (ASC). Voir la Vidéo du rassemblement et discours de l’organisateur Hamza Hammouchene.

Samedi 15 mars à Montréal.
Après un rassemblement spontané qui a eu lieu le 1er mars 2014 près du consulat d’Algérie, l’opération a été renouvelée à l’appel d’un collectif de citoyens indignés.

Samedi 15 mars à Paris.
Deux rassemblements distincts pour dire non à un 4e mandat : l’une aux Halles et un autre devant l’ambassade d’Algérie.

Jeudi 13 mars à Ouargla.
Des participants à l’émeute des chômeurs du 14 mars 2013 ont été condamnés à de lourdes peines de prison. Une manifestation du CNDDC s’est déroulée ce jeudi dans le calme, contrairement au mercredi 5 mars.

Jeudi 13 mars à Bouzareah.
A l’appel d’universitaires (voir page Facebook), un rassemblement d’enseignants et d’étudiants a eu lieu à l’université de Bouzareah. Quelques dizaines de manifestants sont sortis de l’enceinte de l’université afin de pouvoir s’entretenir avec les journalistes. Les slogans : « Y’en a marre de ce système » et « Non au 4e mandat« .

Dans la vidéo ci-dessous, l’intervention du sociologue Nacer Djabi:

bouzareah

Mercredi 12 mars à Alger.
Sit-in pacifique au monument des martyrs. Organisé par le CNPP. L’action a été empêchée par une forte présence policière. L’accès au Makam el Chahid était interdite. Les leaders des partis et les personnalités politiques se sont exprimés rapidement alors qu’ils étaient soumis à la pression de la police. Voici ci-dessous le poster appelant à la manifestation et deux photos issues du compte twitter du site ElWatan2014. On y voit le nouveau Logo du Boycott de l’élection du 17 avril. Sur la seconde, une partie des dirigeants politiques. Ce sit-in a vue la participation de Abderrazak Makri du MSP, Mohcine Bellabas du RCD, l’ex-premier ministre Ahmed Benbitour, Abdallah Djaballah d’El Adala, etc.

CNPP_12Mars

Mars12_Logo Mars12-Leaders

Mercredi 12 mars à Tizi Ouzou.
Les étudiants de l’université Mouloud Mammeri ont manifesté. Les principaux mots d’ordre étaient « Rendez-nous notre Algérie », « Nous voulons le changement du système », « Non au 4e mandat ».

TiziWezzu

Mercredi 12 mars à Bouira, Chlef, Béjaïa, Boumerdès, Ouargla
Des dizaines de milliers de gardes communaux ont défilé. Suivant les endroits et les régions, les manifestations sont plus ou moins politisées. C’est le cas à Bouira où des slogans anti-Bouteflika ont été criés. Par contre en d’autres endroits, à Chlef par exemple, il ne semblait pas y avoir de revendication politique par rapport à l’élection présidentielle. Hakim Chouaîb, le coordinateur des gardes communaux a déclaré « Nos revendications ne sont pas d’ordre politique mais d’ordre social. Officiellement, nous n’avons aucun penchant pour un candidat à la présidentielle ».

Mardi 11 mars à Djelfa.
Cela ressemble à une marche spontanée. La vidéo dit que le groupe d’une trentaine de manifestants suivent le mot d’ordre de l’organisation Rafidoune (ceux qui refusent en arabe). Slogans scandés « Algérie libre et démocratique », « DRS, Dégage ! », « Bouteflika, Dégage ! ».

Lundi 10 mars à Béjaia.
Marche pacifique des étudiants contre le 4e mandat de Bouteflika.

Béjaia_Univ

Lundi 10 mars à Bouira.
Marche des gardes communaux. Slogans scandés : «Pouvoir assassin, 1, 2, 3 où va l’Algérie», «Non au 4e mandat», «Y’en marre, barakat, ulac smah ulac et ulac l’vot ulac» (boycott).

Samedi 8 mars à Alger.
Sit-in de soutien au candidat Rachid Nekkaz près de la Grande Poste. Bien qu’il se définisse lui-même comme candidat hors-système (et non pas anti-système), l’importance de cette manifestation mérite d’être listée ici. Officiellement, il s’agissait d’une conférence de presse de Nekkaz. La manifestation a défrayée la chronique. Alors que les activistes de Barakat étaient massivement interpellés, cet événement n’a pas été réprimé par les forces de police. Deux poids, deux mesures ?

Jeudi 6 mars à Alger.
Sit-in organisé par Barakat. De nouveau des interpellations musclées. Moins de participants que lors du sit-in du 1er mars. Mais avec une plus grande nervosité des forces policières.

Mercredi 5 Mars à Ouargla.
Une manifestation de chômeurs tourne à l’émeute.

Lundi 3 mars à Laghouat.
Marche du CNDDC. Slogans entendus « Qu’a fait le DRS ! Le citoyen est la base« , « Barakat !« ,  « Non au 4e mandat« , « Non à la fraude. »

Samedi 1er mars à Paris.
Manifestation d’une centaine d’activistes à l’appel d’un collectif d’associations.

Samedi 1er mars à Alger.
Sit-in organisé par Barakat. Arrestations en masse des participants y compris de journalistes. Parmi les slogans scandés : « Non au 4e mandat ! » ou encore « 15 ans barakat ! ”. Le patron de la police nationale reconnaîtra quelques jours plus tard qu’il y a eu 264 interpellations de manifestants au cours de cette semaine.

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Vidéo | Cet article, publié dans Algeria, Human Rights, Politics, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s