Finalisation de la commande de 2 sous-marins Kilo 636 supplémentaires.

C’est l’agence russe d’informations Itar-Tass qui l’annonce. Le contrat de commande de deux sous-marins Kilo de type 636M supplémentaires pourrait être signé au premier semestre 2014. La marine algérienne dispose déjà de deux exemplaires de ce submersible, ainsi que de deux autres sous-marins Kilo de type 877-EKM acquis dans les années 1980.

DZ_Kilo636

Légende: Sous-marin algérien 877-EKM photographié en décembre 2011 par un marin de la marine marchande au large du Cap Finisterre, région de la Galice en Espagne.

L’histoire de la flotte sous-marine algérienne débute au cours des années 1980 sous la présidence de Chadli Bendjedid. C’est l’ex-général Rachid Benyelles qui était l’initiateur de la montée en puissance de la marine de guerre du pays. Les premiers équipages locaux ont été formés par des conseillers soviétiques sur deux sous-marins de classe Roméo portant respectivement les numéros de coque « 010 » et « 011 ». Livrés en 1983 et 1984, ces 2 sous-marins ont servi de banc d’apprentissage dans l’attente de la livraison des 2 sous-marins de type 877-EKM commandés à l’époque auprès de l’URSS. Au cours des premiers mois d’entrainement, un incident grave a d’ailleurs failli envoyer par le fond l’un des deux sous-marins Roméo.

Les 2 sous-marins 877-EKM furent livrés en 1987 et 1988. Baptisés Raïs El Hadj Moubarak et Raïs El Hadj Slimane, ils portent les numéro de coque « 012 » et « 013 ». Quant aux 2 submersibles Roméo, ils ont essentiellement servi à la formation avant d’être retirés du service. Pendant des années, la flotte sous-marine algérienne a souffert d’énormes problèmes récurrents de maintenance, tout particulièrement pendant la crise politique et économique des années 1990. L’embellie financière à la faveur du retournement des marchés d’hydrocarbures au début des années 2000 a finalement changé la donne.

L’amirauté algérienne a obtenue le financement de la modernisation des 2 submersibles 877-EKM. Une rénovation lourde des systèmes de commande et du système de propulsion, ainsi qu’une adaptation au lancement de missiles 3M-54 (dénomination Klub par l’OTAN). En plus de la capacité de lancer des torpilles marines, les submersibles algériens disposent ainsi de missiles pouvant viser un navire ou un point terrestre dans un rayon de 225-300 Km.

Klub-DZ

Légende : installation d’une torpille sur un Kilo 636M algérien en Russie (Image issue du forum ForcesDZ).

En parallèle, en 2006 un ambitieux contrat de plusieurs milliards $ d’achats d’armes russes a été conclu lors de la brève visite de Vladimir Putin à Alger. Deux sous-marins de type « Varshavyanka » 636M (dénomination OTAN : Kilo 636) furent alors commandés pour une valeur estimée de 400 millions $.

Entre leur commande et leur livraison par les « Chantiers navals de l’Amirauté » de Saint-Pétersbourg, le délai a été de quatre ans. Les deux nouveaux submersibles ont été livrés en mars et septembre 2010. Selon les indiscrétions de la presse russe, ces navires algériens sont outillés pour la lutte sous-marine avec une capacité de déploiement de 24 mines, et seraient aussi dotés de rampes portables de missile sol-air SA N5/8. Les nouveaux submersibles de la flotte algérienne sont équipés de missiles Novator 3M-14E anti-surface d’une charge de 400 Kg et d’une portée de 300 Km (voir vidéo d’un test à proximité des chantiers de Saint Petersbourg).

Les deux Kilo 636 portent les numéro de coque « 021 » et « 022 ». Ils auraient été baptisés Messali el Hadj du nom du père du nationalisme algérien et Akram Pacha (mais selon une page Facebook bien informée, le premier aurait pour nom Sidi Ahmed Raïs et les numéros sont décalés)…

Il est question depuis plusieurs années de la commande de 2 Kilos 636M supplémentaires. Si la signature du nouveau contrat a lieu en 2014, les submersibles supplémentaires à propulsion diesel-électrique pourraient alors être livrés en 2018. Cette acquisition se ferait à un coût estimé de 500-600 millions $.

En guise de conclusion, il faut noter qu’en raison de la proximité de l’Algérie avec l’Europe et de points stratégiques comme le détroit de Gibraltar et le canal de Suez, la flotte sous-marine basée à Mers el Kébir est sous étroite surveillance. Comme le démontre les photos satellites du site OSIMINT. Ainsi, sur cette image, on voit l’ensemble des quatre submersibles algériens amarrés au cours d’une phase de maintenance (image issue du site Osimint).

DG-14AUG13-Mers-El-Kebir-Algeria-Kilo

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Cet article, publié dans Algeria, Security, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Finalisation de la commande de 2 sous-marins Kilo 636 supplémentaires.

  1. leblog24 dit :

    je suis content de voir que notre armée se modernise et s’équipe de deux sous marins. Néanmoins, je me pose une question ? notre armée lui est interdit par la constitution d’intervenir hors des frontières terrestres et maritimes, ce qui est à mon sens peu réfléchi… alors les deux sous marins ne sortirons jamais des eaux territoriales pour des interventions armées… peut être servirons t’ils à surveiller les baigneurs sur la côte jijélienne

    • mohamed dit :

      il a été rapporter par certaines sources que nos sous marins ont étés vu au large d’Israël et du Liban, en plus d’un incident survenu au large du Cameroun ou un sous marin Algérien avait lancé une torpille sur un sous marin Britannique qui a pu échapper en lançant des contres mesures, je ne pense pas que le commandement achètent des sous marins pour qu’ils restent à quai

  2. 7our dit :

    Cet article du Blog 7our a été largement plagié par un dénommé Amine Sadek (sûrement un pseudo) du site algeriepatriotique. Bien entendu, le blog n’a pas été cité par cet énergumène au comportement déshonorable. A noter que certains éléments cités ici ne sont pas dans la dépêche Itar-Tass comme l’estimation du contrat à 500-600 millions $.

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s