Les drapeaux jihadistes de l’Ametettaï au Mali.

Il y a quelques jours, dans l’Adrar des Ifoghas au Nord du Mali, les troupes françaises et tchadiennes ont déployé devant des journalistes les prises de la récente bataille de la vallée de l’Ametettaï. Parmi les trophées de guerre, on pouvait voir des drapeaux jihadistes. Et le soir du dimanche 3 mars, dans le reportage de la TV d’Etat du Tchad, on pouvait voir dans un court extrait ces drapeaux  jihadistes disposés sur le sol.

flags

Photo 

Légende: Capture d’écran de la vidéo TV du Tchad, filmée le samedi 2 mars lors de l’accueil de plusieurs équipes de journalistes dans la vallée de l’Ametettaï.

C’est l’occasion de revenir sur les drapeaux utilisés lors de l’occupation du septentrion malien par les islamistes radicaux ces derniers mois. Sur la photo ci-dessus, on reconnait le drapeau blanc d’Ansar Dine et le drapeau noir prisé par les Salafistes radicaux. Le drapeau blanc illustré d’un sabre et d’une Kalachnikov en rouge n’a été utilisé que par le mouvement d’Iyad Ag Ghaly. On peut voir le même drapeau sur d’autres documents publiés ces derniers mois, comme ici sur un article de jeune afrique, ou au début de cette vidéo lors de la prise de Konna (juste avant l’intervention française). Le journaliste tchadien Abdelnasser Garboa a publié aujourd’hui sur Twitter une autre photo d’un drapeau d’Ansar Dine dans l’Adrar des Ifoghas.

Les drapeaux noirs sur la photo ci-dessus révèlent-ils une possible présence du Mujao dans la vallée de l’Ametettaï aux côtés d’AQMI? Difficile de se prononcer. Ces bannières noires ont très souvent été vues sur les véhicules des forces du Mujao. L’illustration de ce drapeau est une Chahada La Illaha ila Allah qui surplombe le sceau du prophète. Voici quelques photos de ce drapeau en relation avec le Mujao, ici, sur cet article de RFI, ou cet autre article également de RFI.

Quel est le drapeau d’AQMI ? Au Mali, la stratégie préconisée par l’émir Abdelmalek Droukdel était d’agir discrètement, et de se mettre en retrait par rapport aux mouvement local Ansar Dine. De même, à Gao, les militants d’Al Qaida ou les combattants de la Katiba de Belmokhtar ne se démarquaient visuellement de ceux du Mujao. Le drapeau noir avec le sceau du prophète a été employé par AQMI au Sahel à différentes reprises. Sur une photo d’interview de l’émir du Sahara Yahya Abou El Hamame et sur une vidéo avec l’otage Néerlandais Sjaak Rijke (capture photo ici).

La katiba de Mokhtar Belmokhtar a hissé le même drapeau noir lors de l’attaque de la base gazière d’In Amenas, en ayant en parallèle une banderole portant le nom du groupe d’Al Moulathamine (les enturbannés).

Ce drapeau noir est arboré par différents groupes Salafistes radicaux dans le monde arabo-musulman. En aucun cas, il ne s’agit d’un marqueur unique d’AQMI. Car même si les combattants d’AQMI sont supposés être les plus nombreux sur le terrain du Nord Mali, affirmer que la bannière avec le sceau du prophète est l’étendard  d’Al Qaida au Maghreb Islamique c’est ignorer la diversité des groupes extrémistes (erreur courante comme ici sur une légende d’un article du Wall Street Journal). D’ailleurs, d’autres bannières ont été utilisées à d’autres occasions par AQMI, comme ici le drapeau avec la Chahada complète derrière l’émir Droukdel.

D’autres parts, dans les vidéos des groupes jihadistes, des banderoles sont désormais déployées avec une Chahada calligraphié ou avec le nom calligraphié du mouvement qui s’exprime. Comme ici dans la dernière vidéo d’Abdelhamid Abou Zeid, celle de Mokhtar Belmokhtar, celle du jihadiste breton « Abdeljalil » Le Guen, ou lors de la revendication de l’enlèvement du français Gilberto Rodriguez Leal par le Mujao.

Ces banderoles officielles ne semblent pas avoir été retrouvées dans l’Adrar des Ifoghas. Les articles de presse et les différentes vidéos et photos diffusées par les médias sur la vallée d’Ametettaï n’en font pas explicitement mention. Et vu la qualité des images, il est impossible d’identifier les autres drapeaux et banderoles de la capture d’écran au début de cet article. Un travail d’identification à poursuivre, et un article de blog à compléter par des commentaires si jamais de nouveaux éléments sont connus. 

Baki @7our Mansour

Page Facebook  du blog : www.facebook.com/baki.hour
Page Twitter publique du blog : twitter.com/7ouria

Cet article fait partie d’une série d’articles courts sur les évènements actuels de la guerre au Mali. Voir également :

Mort d’Abou Zeid / Belmokhtar ? 1 cadavre, 2 contradictions et 3 possibilités.

Les drapeaux jihadistes de l’Ametettaï au Mali.

Mali: Les non dits sur la mort d’Abou Zeid.

 

Cet article, publié dans Algeria, Islamic world, jihad, Sahel, Security, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les drapeaux jihadistes de l’Ametettaï au Mali.

  1. Ping : Mort d’Abou Zeid / Belmokhtar ? 1 cadavre, 2 contradictions et 3 possibilités. | Un regard averti sur l'Algérie et le Monde.

  2. Ping : Mali: Les non dits sur la mort d’Abou Zeid. | Un regard averti sur l'Algérie et le Monde.

Règles des commentaires: 1. Restez courtois et respectueux. 2. Pas de copier/coller abusif (maximum quelques lignes). A la place, merci d'indiquer un lien http. 3. Pas de Spam ou de Squat. Le non-respect de ces quelques règles peut valoir une interdiction sans avertissement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s